Les innovations au service des aidants

31 mars 2021

Mutuelles Impact au service des aidants

En France, 11 millions de personnes[1] accompagnent actuellement, à titre non professionnel, un proche en perte d’autonomie : personne handicapée, âgée, malade… Ces aidants familiaux, âgés de 50 à 64 ans, jouent un rôle essentiel pour le maintien à domicile de l’aidé.

Cette mission, en général subie, n’est pas sans conséquence sur leur bien-être et leur santé.

Pourquoi aider les aidants ?

Les impacts négatifs de l’aidance sont sous-estimés : 75% des aidants ressentent de la fatigue et du stress[2], 1 aidant sur 3 meurt avant son proche aidé[3], 48% déclarent souffrir d’une maladie chronique. De plus, 60% des aidants s’ignorent[4] et n’ont pas connaissance des droits et des aides que ce statut leur octroie.

Face à ce constat, la reconnaissance juridique des proches aidants en 2015 a permis la création d’un droit de répit et depuis octobre 2020 un congé proche aidant est désormais indemnisé. Une prise de conscience partagée par les citoyens puisqu’aujourd’hui presque 1 Français sur 2 connaît le terme « aidant »[5].

Comment accompagner au mieux les aidants ?

Faciliter la coordination entre tous les acteurs permettrait de pallier le manque de temps des aidants : médecin généraliste, infirmière mais aussi les services d’aide à domicile, premiers soutiens des aidants familiaux. Ces derniers pâtissent d’une dévalorisation de leur métier accentuée depuis la crise du COVID-19. Leur offrir des outils de formation continue de qualité est essentiel pour mener à bien leur mission et réduire la pénibilité de leurs tâches.

Fournir aux aidants familiaux et professionnels des dispositifs concrets de maintien à domicile comme le télésuivi est un moyen d’alléger leur fatigue physique et mentale. Les accueils temporaires (accueil familial, de jour) sont aussi une solution de répit pour les proches aidants.

L’anxiété ressentie par les aidants et le temps pris par leur rôle ont un impact négatif sur leur activité professionnelle - exercée en parallèle par 62% d’entre eux[6]. L’entreprise doit alors être source de solutions : parmi elles, les plateformes de care management, véritables coachs des aidants leur viennent en aide par le biais de l’entreprise ou des mutuelles.

Enfin, informer les aidants sur leurs rôles et leurs droits est nécessaire face à la complexité des démarches administratives et au manque de formation.

Le projet WeFight accompagné par Investir&+ depuis 2019, s’est ainsi donné pour mission d’accompagner via un outil conversationnel d’une part les patients atteints d’un cancer ou d'une maladie chronique mais aussi leurs proches aidants. Cet outil soutient déjà plus de 180 000 utilisateurs.

Cartographie des innovations

Nous avons recensé les innovations, portées par des start-ups, des grandes entreprises ou des associations françaises, en faveur du bien-être des aidants.

Ces innovations sont résumées dans la cartographie ci-dessous :

Vous développez un projet dans le domaine et votre logo n’apparaît pas sur cette cartographie ? Nous la mettrons à jour régulièrement donc faites nous signe.


[1] Fondation April, Baromètre Aidants 2020

[2] OCIRP, Chiffres clés sur les aidants

[3] CIAAF, Collectif inter-associatif des aidants familiaux

[4] [5] [6] Fondation April, Baromètre Aidants 2020

< Retour aux actualités